Interview Mme Bougeard Business Analyst

Image Description

Par Ventoris

18 juillet 2017

Interview de Madame Bougeard Business Analyst et Project Manager en Portage Salarial

Mon avis sur le Portage Salarial: « Je cherchais la simplicité, le Portage Salarial s’est imposé. »

Bougeard E Ventoris Portage Salarial Business Analyst

Madame Bougeard effectue 6 années de formation professionnalisante jusqu’à l’obtention d’un BTS impression, graphisme et production. Cette immersion en milieu professionnel, grâce à de nombreux stages en entreprise, lui a permis de découvrir un large spectre de métiers du monde de l’imprimerie et du graphisme.

Ces expériences ont été déterminantes dans la poursuite de ses études puisqu’elle s’oriente ainsi au mieux vers une licence commerciale de la communication et du multimédia.
L’imprimerie à Saint Yorre, dans laquelle elle a validé son stage de fin d’études, lui propose un poste de commerciale à domicile. Cette expérience ne durera qu’un an puisqu’en 2008 une crise sur la production papier entraîne son licenciement économique, « dernière arrivée, première partie ».

Elle reçoit alors une proposition d’emploi d’un des clients de l’imprimerie, qu’elle décline afin de concrétiser son souhait d’élargir son horizon et s’expatrie à Londres.

Travailler à l’étranger

À la suite d’une année de petits jobs lui permettant d’améliorer son anglais, elle décroche en 2010 un emploi de coordinatrice chez le précurseur de la vidéo à la demande. Malgré un niveau en langue en cours de perfectionnement et son manque d’expérience dans ce domaine précis, elle saisit l’opportunité.

Dès le début, l’entreprise lui confie un client grand compte français de la téléphonie. Cette expérience sera un succès puisqu’elle se verra offrir, après 9 mois seulement, un poste de manager d’une équipe multiculturelle de 5 coordinateurs en charge de grands comptes internationaux. En parallèle, son appétence pour les process internes de l’entreprise et leur amélioration l’attire vers une autre fonction : Business Analyst. En effet, au-delà du management de projet des process internes, elle s’intéresse aux besoins client et leur retranscription.
En 2014, un business analyst quitte l’entreprise, lui offrant ainsi l’opportunité d’évoluer vers ce poste. Elle se spécialise dans le Onboarding : accueil des nouveaux clients, gestion des nouveaux contrats et analyse des besoins. Optimiser la qualité du service fourni en terme de rapidité et d’efficacité constitue son objectif principal, plus de clients sans recrutement supplémentaire.

Le choix du portage salarial : « l’aspect trop rébarbatif de la gestion administrative en France a dirigé ma réflexion vers d’autres solutions que l’entrepreneuriat.»

Après 2 ans au poste de Business Analyst, Madame Bougeard souhaite rentrer en France. Observant qu’au sein de l’entreprise certains de ses collaborateurs travaillent depuis leur pays d’origine en télétravail, elle entame des négociations avec son employeur.
Ce dernier n’ayant pas de bureau en France, elle doit alors trouver une solution d’embauche.

Elle considère alors deux choix, le statut d’entrepreneur ou le portage salarial. En effet, un collègue lui parle de cette forme d’emploi qui connaît un essor en France. L’aspect rébarbatif des procédures administratives la dissuade d’opter pour la création d’une structure, son choix se porte alors sur le portage salarial.

 

Le choix de Ventoris : «Les explications étaient claires et simples, et surtout, le salaire est versé chaque mois travaillé indépendamment du règlement client.»

 

À la recherche de simplicité administrative, Madame Bougeard retient Ventoris parmi une sélection de 3 sociétés de portage salarial. Au delà des frais de gestion compétitifs, l’argument qui l’a le plus séduite concerne le salaire, versé indépendamment du règlement client. Sa décision est confortée par la réactivité des échanges et le niveau de détail des informations fournies par le responsable de compte.

Salariée portée depuis 9 mois, Madame Bougeard se dit satisfaite du service fourni par Ventoris. Elle apprécie particulièrement de pouvoir piloter toute son activité avec un seul outil, l’extranet Jade, qui répond à ses besoins de simplicité, de praticité et d’organisation. Ce qui lui a demandé le plus de temps c’est la gestion des frais de mission et de s’adapter à la rigueur du traitement des justificatifs à fournir. Pour autant, elle trouve toujours un interlocuteur du service facturation pour lui apporter tous les compléments d’informations nécessaires.

Réagissez ou posez vos questions sur notre page Facebook

 

 

Partagez