Le travail 2.0 : c’est pour Aujourd’hui ou pour Demain ?

Image Description

Par Ventoris

10 février 2017

Le travail 2.0 : c’est pour Aujourd’hui ou pour Demain ?

Notre approche du travail peine à évoluer avec son temps. Les énièmes remaniements du code du travail semblent être la seule réponse apportée par l’Etat. Mais le concept du travail lui même devrait être repenser. Tout est désormais au minimum 2.0 dans nos sociétés, sauf le travail. A quand le travail 2.0?

Travail 2.0 Emmanuelle Duez conférenceLes résultats d’une enquête Opinion way du 24 janvier menée auprès des – de 30 ans, rejoignent les aspirations qu’Emmanuelle Duez avait mis en lumière lors de sa conférence sur la génération Y du « Positiv Economy Forum » en 2015.

Ainsi 6 jeunes sur 10 envisagent de créer leur propre emploi ou entreprise et 87% d’entre eux pensent le CDI inaccessible. Ces 2 données à elle seules nous permettent d’appréhender ce vers quoi peut tendre le monde du travail si il s’accorde avec son siècle. Le fort taux de chômage qui touche les jeunes, environ 25%, les obligent à penser autrement leur avenir professionnel. Les motivations évoluent, on note que l’épanouissement et la liberté d’action sont dominants pour la jeune génération.

Seulement on le sait, ce n’est pas vraiment l’individu qui siège au coeur des préoccupations. C’est l’intérêt économique qui prend le dessus en toute chose.

Ainsi, l’automatisation des tâches, les robots, les drones, l’Intelligence Artificielle sont autant de merveilleuses avancées qui redessinent notre horizon et l’assombrissent sur certains points. 43% des emplois sont voués à disparaître selon une étude du cabinet de conseil Roland Berger. Les réponses à ce chiffre sont variées, mais sont-elles convaincantes ?

Certains nous rassurent en revenant sur le choix des mots, les emplois ne vont pas disparaître ils vont se transformer. D’autres nous proposent de partager l’emploi en diminuant le temps de travail. Si cela était financièrement possible, bien sûr nous nous réjouirions de travailler moins pour le même salaire. Cela semble assez utopique quand on regarde le reste du monde qui se débat autant que nous pour ne pas se noyer. On fait des parallèles avec les pays nordiques, notamment la Finlande qui s’essaie au revenu universel. Mais comparons ce qui est comparable, la Finlande compte 5,5 millions d’habitants, la France en compte 66 millions.

De nouvelles formes d’emploi existent Aujourd’hui mais c’est Demain qui leur offrira la latitude nécessaire à leur essor.

Travail 2.0 Portage Salarial Pour que les choses évoluent dans nos sociétés, il faut se heurter aux process institutionnels et constitutionnels, une véritable science de la maïeutique. Etre vecteur de changement est un chemin de croix. Surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet aussi primordial que le travail, soit le moyen de subvenir à ses besoins primaires, alias le palier n°1 dans la pyramide de Maslow.

Un pilier donc qu’il est difficile de mouvoir en ce début de 21 ième siècle. Bien que la réalité rattrape enfin la prospective, on envisage d’aller visiter Mars en 2020, on contrôle des prothèses par la pensée, pour autant on continue de travailler comme au siècle dernier.

A quoi devrait ressembler la forme de travail 2.0 idéale ?

Elle devrait répondre aux motivations exprimées des travailleurs d’aujourd’hui. Les motivations d’un salarié sont la sécurité de l’emploi et les avantages sociaux. Les motivations d’un indépendant sont la liberté et la maîtrise de leur activité.
Travail 2.0 Portage Salarial Convergence
Le travail 2.0 se définirait alors comme étant le point de convergence de ces aspirations liées aux 2 formes d’emploi dominantes de nos sociétés actuelles.

C’est ainsi qu’est né le Portage Salarial depuis plusieurs décennies, d’abord en Europe puis en France.
Cette forme d’emploi a mis plus de 20 ans à rencontrer une législation adaptée et une légitimité en France. Les premières sociétés de Portage Salarial sont apparues autour des années 2000, généralement sous forme associative. Ces pionniers ont lutté becs et ongles pour que cette avancée pourtant indéniable soit adoptée.

Le Portage Salarial permet de bénéficier des avantages du salariat (chômage, retraite, congés payés, etc) et de jouir de la liberté du freelance (choix de missions, de clients, négociation du salaire) sans avoir à ouvrir sa structure propre et en gérer l’administratif.

La législation et le Portage Salarial

Travail 2.0 Portage Salarial legislationCe n’est qu’en 2015 que le code du travail se l’approprie. Par le biais d’une ordonnance d’abord, et aujourd’hui par la création une branche professionnellepropre. Dans un contexte où la réduction de branches est mise en avant comme étant un facteur de simplification et de modernisation, cette création de branche est symbolique.

Il s’agit de la reconnaissance d’une forme d’emploi vouée à faire fi du choix cornélien auquel certains d’entre nous se sont confrontés: La jouer Sécurité ou la jouer Aspirations. Chacun a dû renoncer à quelque chose et se positionner sur le salariat ou l’indépendance.

Le Portage Salarial, Aujourd’hui pour Demain ?

Le Portage Salarial existe bel et bien aujourd’hui mais c’est demain qu’il prendra la place qui lui revient. Même lorsque l’on présente une forme d’emploi qui résout des problématiques concrètes, on est confronté à la réticence, la peur de s’écarter de sa zone de confort. C’est généralement par le biais des nouvelles générations que le changement s’inscrit. Le Portage Salarial sera un choix présent dès le départ lorsqu’elles construiront leurs projets professionnels. L’effet de la nouveauté, instigateur de doutes, ne les impactera pas.

En effet, dans le cas du Portage Salarial, le mur au milieu du chemin c’est la méconnaissance. Un peu comme faire le choix d’une banque en ligne, il faut être audacieux pour sauter le pas. Certains précurseurs prennent le risque afin de permettre par procuration à d’autres d’en tirer des conclusions.

L’avis des précurseurs du travail 2.0

On a interrogé les portés salariés d’aujourd’hui dans une suite d’interviews que vous pourrez retrouver sur notre blog. Pourquoi ont-ils franchi le pas ? Quelle expérience en ont-ils ? Le conseillent-ils?

C’est à chacun de se forger son opinion, de l’intégrer dans son champ des possibles et de se projeter dans le travail 2.0 . Loin d’être restrictif, on peut être salarié et salarié porté, ou freelance /auto entrepreneur et salarié porté, ou encore retraité et salarié porté, le cumul des statuts est devenu une réalité légiférée. Ajoutons à cela les avantages sociaux et le choix des missions: tous les ingrédients sont dans le shaker !

La fameuse Flexisécurité que notre économie incertaine requiert est à notre porte, à nous de nous l’approprier!

Travail 2.0 : En savoir plus sur le concept du Portage Salarial

Définition et fonctionnement
Législation

On en parle ? Adressez nous vos commentaires sur Facebook

Partagez