Management de transition

Nos managers de transition sont d’anciens cadres dirigeants de niveau Comité de Direction, qui après de nombreuses années en entreprise, vous apportent leur expérience et leur expertise dans le pilotage de projets stratégiques.

 

AU-DELÀ DE LA GESTION DE CRISE : LA DIRECTION DE PROJET D’ENTREPRISE

 

Le management de transition revient à une délégation, pour une période déterminée à l’avance, de tout ou partie des décisions d’une entreprise, à un expert externe, ce généralement pour désamorcer une situation de crise ou mettre en œuvre une politique de changements radicaux.

 

Le management de transition s’est d’abord imposé dans ces situations de crise, notamment lors de la fermeture de sites industriels, pour remédier à une incapacité de fait du management en place. Le management de transition est aujourd’hui un métier ouvert aux nouvelles contraintes de l’entreprise ; il comprend une gamme plus large de situations: gérer des projets stratégiques, optimiser les chaînes de production, le circuit logistique, ou maîtriser la croissance en période de crise.

CONTACTEZ-NOUS

0 809 400 124

(prix d’un appel local)

J'accepte les conditions générales d'utilisation de mes données

AU CŒUR DE L’ACTION

 

Le manager de transition en portage salarial chez Ventoris est un professionnel mandaté au plus haut degré de décision de l’entreprise, que ce soit par l’assemblée des actionnaires ou par le dirigeant lui-même. Il sait prendre en charge une entreprise, un département, en mettant en avant son expérience de gestionnaire, pour solutionner une problématique ou pour accompagner le client dans une avancée stratégique.

 

L’entreprise désireuse de s’attacher ses compétences économise le coût d’un recrutement ou la surcharge des équipes déjà en place. Il met en œuvre des solutions, souvent conçues et planifiées lors d’un audit préalable, au plus près des réalités des équipes sur le terrain, ce qui oblige à une expertise de la mission et du contexte qui lui reviennent.

 

Grâce à un positionnement externe, le manager de transition bénéficie d’un positionnement radicalement différent du manager interne. D’ailleurs, sa prise de recul et un regard neuf ouvrent souvent de nouvelles perspectives à l’entreprise.

 

Les entreprises souvent contraintes par des procédures historiques bénéficient de son implication et de la remise en cause de ces habitudes peu adaptées aux changements. Acteur majeur de ce changement, travaillant au sein des équipes opérationnelles, partageant les prises de décision hors les enjeux politiques de l’entreprise, le manager de transition a la dimension suffisante et nécessaire pour prendre des risques en critiquant ouvertement l’existant. La durée limitée de son exercice l’aide en cela.

 

 

UN PROFIL TYPE DU MANAGER DE TRANSITION CHEZ VENTORIS… ATYPIQUE PAR DÉFINITION

 

Reconnu sur le marché du management de transition, le consultant Ventoris est un homme ou une femme d’expérience ayant 15 ou 20 ans d’activités professionnelles à son actif. Il a le plus souvent plus de 45 ans et l’expérience qui va avec, et est donc capable de s’intégrer en un temps très court. Dans la très grande majorité des cas, il occupe des fonctions de direction générale ou de direction d’un centre de profit, voire de direction financière ou des ressources humaines.

 

Dans une plus faible proportion, sa mission se déroule dans les domaines de l’informatique, de la logistique, de la direction commerciale, parfois technique. Grâce à son positionnement affiché en portage salarial, il n’apparaît pas dans une logique de carrière, et n’entre pas en conflit avec les intérêts personnels des équipes déjà en place.

 

 

ACCOMPAGNER ET RÉUSSIR LA GESTION DU CHANGEMENT DANS L’ENTREPRISE

 

Face aux changements permanents, les entreprises mettent en place ce qui s’appelle aujourd’hui un management de mutation. Le manager de transition assure alors une réorganisation de fond, la refonte du système d’information, ou le repositionnement de l’offre de l’entreprise face à une situation de crise économique, financière, ou une concurrence mondiale agressive, ou encore la mise en place d’une démarche qualité pondérée par une forte volonté managériale de réussite…

 

 

ASSURER UN REMPLACEMENT PONCTUEL D’UN DIRIGEANT OU D’UNE PERSONNE CLÉ DANS L’ORGANISATION

 

Souvent associée à un démarrage extrêmement rapide, la mission du manager de transition est également cruciale en remplacement au sein d’une entreprise ou d’un département d’un cadre supérieur, de son dirigeant temporairement absent (formation, maladie, accident) ou du dirigeant fondateur d’une PME.

 

 

CONDUIRE POLITIQUEMENT ET STRATÉGIQUEMENT D’IMPORTANTS PROJETS

 

Assurer la croissance externe d’un groupe, l’acquisition d’un concurrent, le démarrage d’une offre de services ou d’une gamme de produits complémentaires, et la diversification d’une activité en perte de vitesse sont des exemples de projet d’envergure stratégique qu’un manager de transition, spécialisé dans le domaine concerné, est amené à gérer tout au long de sa carrière.

 

Autre exemples : une restructuration, un plan de sauvegarde de l’emploi, la fermeture d’un site ou d’une usine, l’externalisation d’un département ou d’une activité, la cession de l’entreprise ou d’une activité.

 

 

LES ENTREPRISES CLIENTES DU MANAGEMENT DE TRANSITION

 

Les managers de transition Ventoris connus et reconnus par le marché sont régulièrement sollicités par les clients, nouveaux ou récurrents, et cela à un niveau international ou local (PME). Ce dernier marché des petites entreprises a ainsi l’occasion de s’offrir des services extrêmement pointus auxquels elle n’a généralement pas accès, à cause d’un coût d’embauche rédhibitoire.

 

Les collectivités territoriales, les associations et organismes parapublics utilisent aussi depuis quelques années les services de managers de transition Ventoris.

 

 

LE MANAGEMENT DE TRANSITION FACE AUX CADRES INTERNES DE L’ENTREPRISE

 

Le manager de transition expérimenté, à son arrivée dans l’entreprise, met en avant l’indisponibilité au quotidien des ressources internes, cadres et cadres supérieurs, pour traiter des projets transversaux en plus de leurs attributions. De plus, elles n’ont pas forcément les compétences de management nécessaires. Enfin, de façon plus pragmatique, certaines d’entre elles ne sauront ou ne voudront risquer leur fonction, leur poste, dans un projet de grande envergure dont ils ne perçoivent pas toujours la finalité.

 

Dans une situation de restructuration par exemple, les cadres dirigeants en place pourront perdre leur neutralité pour des raisons d’ancienneté, d’attachement historique…

 

 

LE MANAGEMENT DE TRANSITION PAR RAPPORT À L’INTÉRIM CADRE OU À UN RECRUTEMENT TRADITIONNEL

 

On recourt à l’intérim pour un remplacement temporaire, un besoin ponctuel de sureffectif ou de la pré-embauche, à chaque fois sur un besoin commun de l’entreprise.

 

Le recrutement est souvent nécessaire mais il reste une opération longue et coûteuse qui n’offre pas à court terme la réactivité et la disponibilité du manager de transition. Là encore, le cadre ou le dirigeant recruté doit s’intégrer progressivement, faire son trou « sans faire de vague ». Le manager de transition est sans passé ni futur dans l’organisation, il a vocation à disparaître une fois ses objectifs atteints. Le manager de transition occupe une fonction hiérarchique forte mais limitée dans le temps : il prend des décisions opérationnelles et agit au quotidien au coté de collaborateurs de l’entreprise ou de l’organisation.

 

Le management de transition ne se substitue pas à une opération de recrutement mais propose une solution plus rapide à mettre en œuvre avec des résultats et des engagements garantis.

 

 

LES CHIFFRES DU MANAGEMENT DE TRANSITION

 

Le manager de transition chez Ventoris a une mission qui dure de 6 à 18 mois, voir davantage – plus longue que de l’intérim, donc – qui correspond à une situation d’exception pour laquelle un profil surdimensionné est requis. Les missions sont facturées entre 20.000 et 45.000 euros HT par mois pour un plein temps (tarification fonction du profil, du secteur d’activité de l’entreprise, du domaine de la durée de la mission, de la taille du département concerné…). La moitié des missions sont ainsi assurées par des managers indépendants dont une grande partie en portage salarial, avec une mise en avant sensible de ce métier par Ventoris ces dernières années. Les perspectives d’évolution de ce marché semblent donc fortes.

 

Au-delà de la flexibilité apportée par le portage salarial, les entreprises y gagnent en efficacité dans leur structure et leurs projets critiques. On estime aujourd’hui en France la réalisation de plus de 1.500 missions de management de transition par an. Le chiffre d’affaires généré par cette activité est évalué à plus de 200 millions d’euros. La croissance est assez soutenue, puisqu’elle oscille entre 20% et 25% par an. Ce phénomène est tout compte fait très logique : face à des problématiques de plus en plus pointues au niveau social, fiscal et de gouvernance d’entreprise, les clients doivent faire appel à des experts reconnus pour traiter vite et bien leur contexte.

 

 

LES ENTREPRISES DEMANDEUSES DE SENIORS… EN TANT QUE MANAGERS DE TRANSITION

 

Les managers de transition disposent d’une reconnaissance, d’une notoriété qui leur permet de s’imposer. Il n’y a pas de réel passage au service RH pour la présentation de leur candidature ! Immédiatement opérationnels et légitimes, des cheveux gris constituent clairement un critère de confiance ! Un comble dans un système basé sur les critères de l’âgisme.

 

L’entreprise présentant l’urgence de son besoin, le rapport de forces est ainsi inversé au bénéfice du Manager de transition. Celui-ci a pour première tâche de rassurer le client, par son charisme, par ses expériences surtout. Le projet terminé, l’intervenant senior quitte l’entreprise, qui pourra se consacrer à le remplacer par un candidat plus jeune (embauche ou mutation interne).

 

Le positionnement des Consultants Ventoris sur ce marché assure aux clients l’expertise et la disponibilité des intervenants, et cela en toute sécurité et avec la garantie d’un cadre juridique renforcé, que ce soit pour des prestations à dimension nationale ou internationale.

 

Rappel historique
Le management de transition est une opportunité pour les entreprises et les organisations de s’attacher une compétence stratégique immédiatement opérationnelle pour une durée limitée. Le management de transition trouve ses origines, sous le nom d’Interim Management, aux États-Unis et aux Pays-Bas dans les années 1970. Ce métier s’est ensuite implanté en France où il s’est fortement développé depuis une vingtaine d’années.

 

Management de transition ou Interim Management ?
En réalité, les deux formulations désignent le même métier. Interim Management est un terme d’origine anglo-saxonne, employé dans les autres pays d’Europe.
En France, les principaux acteurs ont préféré le traduire en « management de transition », notamment afin de ne pas insister sur la connotation négative que revêt parfois la notion d’intérim en France.