Habilitation Électrique

Une société de portage salarial peut fournir une habilitation électrique attestant de la capacité d’un porté-salarié à accomplir les tâches fixées en toute sécurité.

Un consultant disposant d’une habilitation électrique en cours de validité conserve son bénéfice en tant que salarié en portage salarial.

Dans le cadre réglementaire et normatif français, cette habilitation est régie maintenant par la norme NF C18-510 Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique – Prévention du risque électrique de janvier 2012.

 

Habilitation suivant NF C18-510

L’habilitation électrique comporte une codification symbolique formée de lettres et de chiffres.

Par cette habilitation, l’entreprise de portage salarial autorise son salarié porté à agir dans le cadre de l’habilitation délivrée et après une formation adaptée.

La première lettre indique le domaine de tension :

B (basse et très basse tension)
H (haute tension).

Le deuxième caractère (chiffre ou lettre) indique la qualité de la personne :

0 (tâches d’ordre non électrique) ;
1 (exécutant de tâches d’ordre électrique) ;
2 (chargé de travaux électriques) ;
R (chargé d’interventions générales) ;
C (chargé de consignation) ;
S (chargé d’interventions élémentaires) ;
E (chargé d’opérations spécifiques : manœuvre, essais, mesurage, vérification).
P photovoltaïque
Le troisième caractère (une lettre) est optionnel et précise la nature des opérations pouvant être réalisées :
V (travail au voisinage, attention B0V n’existe plus) ;
N (nettoyage sous tension) ;
T (travail sous tension) ;
X (opération spéciale).

Exemple : B1V exécutant, habilité pour travaux au voisinage, en basse tension.

CONTACTEZ-NOUS

0142600820

(prix d’un appel local)

J'accepte les conditions générales d'utilisation de mes données
J'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre d'un traitement informatique destiné à gérer les demandes d'informations ainsi que les relations commerciales qui peuvent en découler