Interview de Christine Bortolet

Image Description

Par Ventoris

19 mai 2015

Interview de Christine Bortolet psychologue du travail

« Mon avis sur le portage salarial : Une formule qui offre toute la flexibilité et l’autonomie du statut d’indépendant avec les contraintes administratives en moins et la sécurité de l’assurance chômage en plus ! »

Après avoir été à son compte puis salariée pendant une dizaine d’années, Christine Bortolet, psychologue du travail, décide de retourner en prestation de services pour recouvrer une certaine liberté dans l’exercice de son métier. Totalement hermétique au statut d’indépendant, c’est dans le portage salarial qu’elle trouve la solution la plus avantageuse applicable à sa situation.

 

Christine-Bortolet psychologue du travail

 

Détentrice d’un Bac +5 en psychologie du travail et ergonomie délivré par l’Université de Metz, Christine Bortolet effectue son stage de fin d’année d’études dans une entreprise où elle met en place une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. 6 mois ne suffiront pas à réaliser cette mission qu’elle prolonge sous statut d’indépendant. Vite dépassée par toute la paperasserie qui nuisait à son travail, elle abandonne au bout de 4 ans ce statut pour intégrer ensuite un Cabinet Conseil en Ressources Humaines en tant que salariée. Elle y fait du recrutement par approche directe (autrement dit « chasseur de tête ») et de l’accompagnement de salariés licenciés dans le cadre de plans sociaux.

 

Pourquoi intervenez-vous comme psychologue du travail en portage salarial ?

 

« Le portage salarial offre de nombreux avantages : un salaire versé indépendamment du règlement du client ; l’accès aux Assedic en cas de non renouvellement de contrat ; l’absence de gestion administrative (condition sine qua non en ce qui me concerne) ; la flexibilité procurée par le système, etc., tout cela apparaissait comme le modèle le plus adéquat. »

 

« Ventoris est la société de portage la mieux placée à tous les points de vue »

 

« Par curiosité, j’ai comparé plusieurs sociétés de portage salarial mais Ventoris était mieux placée quant aux frais de gestion et au salaire versé en amont du règlement client ; ce qui n’est pas le cas partout ! Par ailleurs, leur interface Extranet offre une grande latitude dans la gestion de son activité, quasiment à la carte, pour répartir ses primes, ses congés… Aujourd’hui, je travaille pour un grand groupe sur des contrats d’un an renouvelables. Je suis en charge de l’évaluation du personnel à tous les stades de carrière : de l’embauche, au plan d’évolution ou de reconversion professionnelle. J’évalue le potentiel et la personnalité grâce à différents outils psychotechniques. J’évalue également les aptitudes psychomotrices qui interviennent dans le cadre de la conduite d’engins de manutention plus ou moins complexes. Je travaille généralement quatre jours par semaine ; un rythme qui me satisfait totalement ! »

Christine Bortolet ne tarit pas d’éloges sur le groupe où tout se passe à merveille. Payée rubis sur l’ongle, elle est aussi rassurée par l’instauration de procédures très strictes et d’un cadre légaliste assez contraignant qui laisse néanmoins une marge de manœuvre garantissant une certaine liberté d’action.

 

« C’est un système novateur. Ventoris a décidé d’œuvrer dans un cadre bien délimité. C’est normal lorsque vous avez affaire à des consultants de tous bords aux spécificités professionnelles multiples. Un choix judicieux qui participe à mon entière satisfaction. »

 

Propos recueillis
par Alexandra Petit

Partagez