Interview de M. Benaja Kimona Kiessa

Image Description

Par Ventoris

19 octobre 2015

Interview de M.Benaja Kimona Kiessa

« Après mon stage de fin d’étude, le portage salarial fut un véritable outil facilitateur d’insertion »

Monsieur Kimona Kiessa, Ingénieur Mécanique (technicien méthodes) a pu travailler pour un grand groupe français dès la fin de ses études à l’IUP de Brest, grâce à la solution du portage salarial.

Benaja KIMONA KIESSA, Technicien méthodesAprès une courte période en intérim, M. Kimona Kiessa doit trouver une solution d’embauche et échange avec l’un de ses collègues qui est salarié porté chez Ventoris. Il découvre un fonctionnement qui répond exactement à son besoin et décide de tenter l’expérience.

 

« je recherchais de l’autonomie, je ne voulais pas gérer la partie administrative et surtout bénéficier d’un CDI et de la retraite comme un salarié classique »

Les avantages du portage salarial identifiés par M. Kimona Kiessa: La simplicité et l’efficacité des process.

 

Un contact unique l’accompagne dans toutes ses démarches et joue un rôle d’interface entre les différents services. En cas d’hésitation, il y a toujours quelqu’un vers qui se tourner.

 

Le contrat entre la société de portage salarial qui l’emploie et son client est renouvelé par période ce qui offre une possibilité concrète de négociation et d’évolution.

 

« Le salaire est plus élevé » une fois assimilé le principe du centre d’activité et ses multiples options, M. Kimona Kiessa peut gérer ses revenus mensuels et estime être mieux payé qu’un salarié classique à prestation égale.

 

« L’administration française est exigeante et ne pas avoir à se soucier de cet aspect fait toute la différence.»

Il a noté qu’il pouvait également bénéficier d’un plan de formation. Pour l’instant il n’en a pas ressenti la nécessité à son poste de technicien méthodes, pour autant cette possibilité le laisse confiant quant à ses perspectives d’avenir.

 

Le choix de Ventoris

Ce choix c’est fait dans un premier temps grâce au Bouche à Oreille, son collègue ayant pu lui faire part de son expérience, il s’est tourné vers Ventoris sans même étudier la concurrence.

 

Dans un second temps, c’est la satisfaction du service rendu qui lui a donné envie de pérenniser sa relation.

 

Propos recueillis
par Marjorie GRANDE

Partagez