Portage salarial et Assurance Chômage : du changement dès le 1 octobre 2019

Image Description

Par Ventoris

10 octobre 2019
Bonne nouvelle pour les portés.

 

A partir du 1er octobre 2019, les allègements des cotisations patronales sur les bas salaires sont étendus aux cotisations d’assurance chômage au taux de 4,05 %. 

Cette réduction générale est applicable de manière dégressive aux rémunérations inférieures à 1,6 SmicPour rappel, la réduction générale avait fait l’objet d’un premier élargissement au 1er janvier 2019 en intégrant les cotisations patronales de retraite complémentaire. 

Le ratio Chiffre d’affaires/total reversé s’améliore donc !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici l’ensemble des charges concernées par les allègements de cotisations patronales à ce jour : 

  • Assurance maladie, invalidité-décès, vieillesse 
  • Allocations familiales 
  • la contribution au fond national au logement (Fnal) 
  • Solidarité autonomie 
  • Retraite complémentaire légalement obligatoire (Agirc-Arrco) depuis le 1er janvier 2019
  • Cotisations d’assurance chômage 

 

 

Ils sont un peu plus de 70 000 indépendants en France à s’être lancés dans le portage salarial. Ce statut de porté-salarié permet de concilier les avantages de l’indépendance et du salariat. Consultants et freelances recherchent et négocient eux-mêmes leurs missions auprès d’entreprises clientes (négociation des modalités d’exécution, de la durée et des prix de la mission) et nous les accompagnons au quotidien dans le cadre du développement ou du lancement de leur activité.  

Cela permet aux consultants non seulement de bénéficier de la sécurité et de la protection sociale attachées à ce statut : prévoyance, sécurité sociale, retraite, assurance chômage… Mais aussi de se concentrer sur leur cœur de métier sans avoir à se préoccuper des tâches administratives. Nous transformons leurs honoraires en salaire. 

 

💡 En savoir plus sur le portage salarial  

 

N’hésitez pas à réagir sur notre page Facebook et Linkedin.

Partagez